Quel est le sens du courant ?

ACCUEIL > Les autres rubriques > Questions de sciences > Les sciences > L'électricité > Quel est le sens du courant ?
Que compte le compteur électrique ?
Pourquoi les oiseaux peuvent-ils se poser sur les fils électriques sans s’électrocuter ?
Peut-on stocker l'électricité ?
Pourquoi appelle-t-on une pile, une pile ?
Pourquoi existe-t-il un fil de terre sur certain appareil électroménager ?
A quoi sert un disjoncteur ?
A quoi servent les fusibles ?
Comment une ampoule produit-elle de la lumière ?
Quel est le sens du courant ?
Que se passe-t-il quand on appuie sur un interrupteur ?
Une photopile, c'est quoi, ça dure combien de temps ?
Pourquoi les ampoules chauffent-elles ?
Dis papa, la foudre, c'est quoi ?
Pourquoi la foudre tombe-t-elle sur les paratonnerres ?
Comment faire une pile avec du citron ?
Mes cheveux sont électriques, que se passe-t-il ?

 
 

 

Quel est le sens du courant ?

Copyright : W. AugelLe déplacement des électrons s’effectue du pôle négatif vers le pôle positif Par convention, on attribue au sens du courant le sens opposé à celui des électrons, ce qui peut sembler paradoxal !

C’est que les premières études mathématiques de l’électricité ont nécessité l’attribution arbitraire d’un sens au phénomène : du plus vers le moins.

Or, ce n’est que bien plus tard que se fît la découverte des électrons, éléments de l’atome, dont les déplacements sont à l’origine de l’électricité.
Dans un circuit, le générateur agit un peu comme une pompe ; les atomes de son pôle négatifs refoulent les électrons vers les atomes de son pôle positif qui les aspirent.

Attention cependant, il ne faut pas croire que le même électron échappé d’un atome du pôle négatif va partir dans le circuit, traverser ces éléments, pour finir satellisé autour d’un atome du pôle positif. Non, le courant électrique est un déplacement global des électrons : le mouvement des charges négatives se transmet d’atomes à atomes tout au long du circuit.

D’ailleurs, si l’électricité se déplace si vite, ce n’est pas parce que les électrons se déplacent vite (leur vitesse est de 30 mètres par jour dans le cuivre), mais parce que leur mouvement se transmet très vite de proche en proche (cette transmission avoisine la vitesse de la lumière).