71

ACCUEIL > Sciences Ouest > Année 1991 > 71
En bref
Gros plan
Dossier du mois
À l'Espace des sciences

 



DOSSIER DU MOIS
: Les animaux disparus




ÉDITORIAL

Le management technopolitain


Quelques raisons qui invitent à pratiquer le management de type technopolitain :

Nous sommes entrés dans un système ouvert, dans lequel nul ne peut prétendre développer durablement une dynamique des hommes :

- sans être obligé de valoriser en permanence sa propre utilité, son niveau d'excellence ;

- sans développer le partenariat basé sur un échange équilibré "d'utilités" ;

- sans développer sa propre culture et sans apprendre, pour bien la vivre, la gestion complexe de l'ordre et du désordre (créativité).

Nous sommes entrés dans un monde de mobilité qui suppose une capacité à anticiper, ce qui nécessite de :

- définir un projet, le faire évoluer si besoin, mais toujours se positionner par rapport à un projet ;

- dans tous les cas, privilégier l'anticipation sur le consensus ;

- créer des structures souples, rapides et "branchées".

Nous sommes entrés dans un monde dominé par la matière grise, qui nous impose de choisir les hommes comme un atout "différenciant", ce qui suppose :

- accepter chaque homme dans sa totalité, sous tous ses aspects, homo physicus, homo sapiens, homo démens, homo victor ;

- apprendre à orchestrer les différences d'autant plus fortes que chacun aura de plus en plus le désir d'avoir un vécu personnel (projet) ;

- conduire des actions d'animation pour développer l'écoute, maintenir l'éveil afin d'éviter l'état de "stupeur", de crainte, source d'inhibitions.

Une des clés pour réussir aujourd'hui : la pratique conjointe de l'humour par rapport à soi et de la rigueur dans l'exercice de son métier.

Jean-Yves Delaune,
Président de l'association "France Technopoles", Président de Nantes Atlanpole.