L'artémia, un crustacé préhistorique

ACCUEIL > Les autres rubriques > Dossiers thématiques > 20.000 Oeufs sous les mers > L'artémia, un crustacé préhistorique
Histoire d'Oeufs
L'artémia, un crustacé préhistorique
Petit requin deviendra grand

 
   
L'artémia,
un crustacé préhistorique


Présentation

Les artémias sont de petits crustacés vivant en grand nombre dans les marais salants, là où la quantité de sels dissous dans l'eau peut-être de 300 grammes par litre (en mer, cette quantité n'est que de 35 g/l).
Dans de telles conditions, les femelles de ces petites crevettes pondent de minuscules œufs planctoniques qui flottent, dérivent et viennent s'échouer en masse sur les berges des marais.
Très résistants, ces œufs, appelés cystes, abritent un petit embryon dont le développement et l'éclosion auront lieu lorsque les conditions seront favorables, parfois longtemps après la ponte. Ce mode de reproduction a permis à ce type de crustacé de traverser les âges.
Une centaine de tonnes de cystes sont récoltées chaque année dans le monde et utilisées pour l'aquaculture. 1 gramme de cystes peut produire 300.000 larves.
A Océanopolis, une salle larvaire leur est réservée : la salle des "proies vivantes". Les artémias y sont produites afin d'assurer l'alimentation des larves de poissons clown, d'hippocampes ou de méduses mais aussi pour nourrir la faune fixée des aquariums comme les anémones de mer.


Elevez vous-même des artémias :

1. Procurez-vous des cystes d'artémias dans un magasin d'aquariophilie.
2. Déposez quelques dizaines de ces cystes dans un récipient en verre.
3. Si vous n'avez pas d'eau de mer, rajoutez trois bonnes pincées de sel et remplissez le récipient d'eau tiède. Agitez le tout. Au bout de deux ou trois jours, vous verrez de petites larves nager et se diriger vers la lumière.
4. Si vous voulez conserver vos artémias, récupérez les larves sur un tamis après quelques jours et nourrissez ces petits crustacés avec du phytoplancton marin ou de la levure de boulanger. N'oubliez pas de changer l'eau toutes les semaines. Ces animaux adultes après environ deux semaines ne vivent que quelques mois.


La larve d'artémia se déplace par à-coup grâce aux battements incessants de leurs antennes. Progressivement, des palettes appelées phylopodes se développent de chaque côté du thorax. Ce sont des appendices natatoires qui, munis de soies à leur extrémité, permettent la collecte du phytoplancton.


1 : éclosion

2: larve avec son oeil frontal et ses antennes locomotrices

3 : larve à un stade avançé avec développement des palettes natatoires

4 : adulte (1 cm)