Les fourmis, biodiversité et pollution

Les fourmis, biodiversité et pollution
31 mars 2015 | 20H30
Mardis de l'Espace des sciences
Salle Hubert Curien des Champs Libres
Alain Lenoir
Biologiste, Institut de recherche sur la biologie de l'insecte (Université François-Rabelais, Tours)

On trouve des fourmis partout. Elles sont de bons indicateurs de biodiversité et de l’état des écosystèmes. Elles sont une véritable usine chimique qui permet une communication complexe et leur permet par exemple de se reconnaitre à leur odeur grâce à des substances qui sont sur leur cuticule. Mais cette cuticule piège aussi des polluants comme les phtalates qui sont des perturbateurs endocriniens qui dérèglent l’activité hormonale chez l’homme mais agissent aussi sur les fourmis.

> En lien avec l'exposition Mille milliards de fourmis

© Thibaud Monnin

Commentaires

le lien ne fonctionne pas.

Merci.

Lien réparé

Bonjour,

effectivement le lien ne renvoyait pas vers le bon contenu. C'est désormais réparé. Bonne consultation.