Henry Nicollon des Abbayes, herboriste de la Bretagne

Nicollon des Abbayes, Henry
Avec vidéo
Henry Nicollon

Il fut l’une des plus grandes figures de la botanique française. Henry Nicollon des Abbayes, né en 1898 à Vihiers (Maine-et-Loire) entreprend des études de botanique à Rennes à la fin de la guerre 1914-1918.

Très vite ses recherches portent tout particulièrement sur les lichens du Massif armoricain, sujet de sa première thèse. Une étude chronologique et « écologique », dirait-on aujourd'hui.

Entre 1930 et 1960 il assemble une extraordinaire collection de lichens de la région. Une autre partie, dite « exotique », provient d’échanges qu'il entretient avec des botanistes du monde entier. Voilà pourquoi des spécimens récoltés et identifiés par lui-même se retrouvent dans de grands herbiers mondiaux. Ainsi « l’herbier des Abbayes » avec ses 11 000 spécimens reste aujourd'hui encore une référence internationale d’identification.

Tout au long de sa carrière, Il constitua une bibliothèque spécialisée forte de plus de 200 ouvrages et de plus de 1 000 « tirés à part ». Et fut l’un des premiers en Europe à mettre en évidence les rapports entre le substrat, le climat d’une région, et les lichens qui y sont associés. Ses recherches sont toujours d’actualité, notamment pour comprendre la résistance des lichens dans des environnements extrêmes.

Un simple chemin porte son nom près du Stade rennais. Le Professeur Henry des Abbayes n'aurait-il pas mérité mieux ?


Voir une carte plus grande

Mots-clés "Scientifiques dans la ville de Rennes"