Pierre-Roland Giot, le "prof" d'Yves Coppens

Giot, Pierre-Roland
Avec vidéo
Pierre-Roland Giot

Pierre-Roland Giot, né en 1919 à Carolles dans la Manche, est fils d'un artiste-peintre et d'une mère britannique dont l'éducation à l'anglaise le marquera profondément. Il fit de brillantes études de géologie à Paris et Grenoble.

Après ses études, il revient en Bretagne qu'il a connue et aimée dans son enfance. À partir d'octobre 1943, il prépare et obtient un certificat de langues et de littératures celtiques à l'université de Rennes, et s'engage dans le renseignement pour la Résistance.

Auteur de très nombreux articles scientifiques et de plusieurs ouvrages, Pierre-Roland Giot a créé, dès 1944, au sein de la Faculté des sciences, un laboratoire d'anthropologie préhistorique, dans lequel il va appliquer les techniques scientifiques à l’archéologie. A l’époque il s’agit d’une démarche très originale. Il mène et dirige pendant quarante ans les grandes fouilles et les restaurations de monuments mégalithiques et de tumulus à travers la Bretagne. Avec une équipe de préhistoriens aguerris, formés par lui-même.

Aujourd'hui encore, la plupart des préhistoriens qui travaillent dans ce domaine ont été ses élèves. Parmi ces derniers, on relève notamment le nom d'Yves Coppens parti, par la suite, vers les lointaines origines de l'humanité, découvrant le fossile de Lucy, notre ancêtre lointaine.

En 1990, la Revue archéologique de l'Ouest a sorti des « Mélanges » en son honneur : La Bretagne et l'Europe préhistoriques, avec sa bibliographie qui ne compte pas moins de 536 références.

Il décède à Rennes en 2002. Une promenade, dans le quartier de Beauregard, porte son nom.


Voir une carte plus grande

Mots-clés "Scientifiques dans la ville de Rennes"