Pourquoi est-ce qu'on naît fille ou garçon ?

Questions de sciences
L'homme
Généralités

Le sexe d'une personne, fille ou garçon, se décide lors de la fécondation. Ce sont alors les gamètes qui entrent en jeu : l'ovule qui vient de la mère et le spermatozoïde qui vient du père. Chacun d'eux renferme la moitié du patrimoine génétique du bébé qui verra le jour 9 mois après sa conception. Le patrimoine génétique, c'est en fait le plan de construction qui se trouve dans toutes les cellules de notre corps, écrit dans nos chromosomes. Les femmes possèdent 44 chromosomes et 2 chromosomes sexuels que l'on appelle chromosomes X. Les hommes ont 44 chromosomes et 2 chromosomes sexuels qui sont nommés, eux, chromosome X et chromosome Y.
Revenons-en aux gamètes. L'ovule et le spermatozoïde ne contiennent chacun que la moitié du patrimoine génétique des parents. Au moment de la fécondation, les deux gamètes, qui vont fusionner, apporteront chacun une moitié, ce qui fera bien un nouveau patrimoine génétique au complet ! Précisons aussi que l'ovule a un des deux chromosomes X de la mère, et le spermatozoïde a, lui, soit un chromosome X, soit un chromosome Y du père. Le sexe de l'enfant dépendra donc du spermatozoïde qui va fusionner avec l'ovule. Si ce spermatozoïde contient un chromosome X, on aura deux chromosomes X, et le bébé sera une fille. Si le spermatozoïde qui pénètre dans l'ovule porte un chromosome Y, alors le bébé aura un chromosome X et un chromosome Y : ce sera un garçon.

Le saviez-vous ?
Normalement la fécondation se produit naturellement dans l'appareil génital de la femme. Mais il arrive qu'elle ne se fasse pas, et il faut alors aider les gamètes à se rencontrer. Louise Brown est le premier bébé à avoir vu le jour, en 1978, après une fécondation réalisée à l'extérieur de la maman, appelée une fécondation in vitro avec transfert d'embryons, ou FIVETE.