[Christophe Galfard] E=mc2 : l’équation de tous les possibles