Comment vivent les rennes du père Noël ?

Questions de sciences
Les saisons
Hiver

Autour du pôle nord dans la toundra des pays nordiques, le père Noël trouvera encore quelques rennes sauvages. Mais la plupart sont regroupés en troupeaux où le renne est semi-domestiqué. Cela facilitera la tâche du père Noël. Si celui-ci va dans la forêt canadienne, il rencontrera son proche cousin, le caribou. Attaché à un traîneau, les enfants ne feront pas la différence.


Le renne est un cervidé comme le cerf de nos forêts mais il se distingue de celui-ci par des bois que portent mâles et femelles. Les mâles les perdent en janvier alors que les femelles les gardent jusqu’à la fin de leur gestation au printemps. Cela les aide à chercher sous la neige du lichen, leur principal nourriture d’hiver. Ces repas rustiques seront remplacés aux beaux jours par les pousses printanières d’arbres et arbustes. Leur pelage est composé de longs poils et d’un sous-pelage laineux. Cette épaisse robe les isole pendant l’hiver du froid de la neige dans laquelle ils se couchent et les aide à traverser des rivières à l’eau glaciale. Les os et les cartilages agissent comme des volets isolants pour éviter de perdre de la chaleur. Toutes ces précautions sont nécessaires pour affronter des températures extrêmes pouvant aller jusqu’à - 50°C.