L'anchois du Pérou : de l'abondance à la pénurie

ACCUEIL > Les autres rubriques > Dossiers thématiques > A la découverte d'El Nino > Impacts d'El Niño > La pêche > L'anchois du Pérou : de l'abondance à la pénurie
La pêche : des ressources sensibles à l'environnement
Le thon tropical, un grand migrateur
L'anchois du Pérou : de l'abondance à la pénurie

 
 

  L'anchois du Pérou : de l'abondance à la pénurie

La remontée d'eaux froides et nutritives au large du Pérou permet le développement d'un stock d'anchois qui peut dépasser 15 millions de tonnes, mais aussi diminuer très rapidement (car l'espèce ne vit que 2 ou 3 ans) lorsqu'El Niño bloque cet enrichissement. La capacité de capture des flottes de pêche ne s'adapte pas aussi vite à ces fluctuations.
 

En 1972 l'arrivée d'un El Niño après plusieurs années de développement intensif de la pêcherie a provoqué son effondrement spectaculaire, faisant chuter les captures annuelles de 12 à 2 millions de tonnes en 3 ans. La pêcherie d'anchois du Pérou a quasiment disparu pendant 20 ans, avec des conséquences économiques et sociales très importantes, aussi bien localement qu'au niveau de l'agriculture mondiale par l'intermédiairedu marché de la farine de poisson.

 

(c) Gilles Boeuf - IFREMER

Les fluctuations de l'environnement marin, conséquences d'El Niño, et la pêche très intensive ont conjugué leurs effets pour conduire à l'effondrement brutal de cette pêcherie, la plus importante du monde.