Qu'est-ce que c'est la chair de poule ?

Questions de sciences
L'homme
Généralités

Les poils qui recouvrent notre peau ne sont que les vestiges des poils qu’avaient nos ancêtres sur tout le corps. La chair de poule est un phénomène qui vient ainsi nous rappeler comment il leur était possible de réguler leur température grâce à tous ces poils.
Mais revenons en à nos moutons : l’homme d’aujourd’hui répond à une température froide en ayant un frisson. Puis les muscles présents sous la peau se contractent et libèrent alors de l’énergie sous forme de chaleur.
Qu’est-ce qui provoque alors la chair de poule ? Les poils sont plantés dans la couche profonde du derme, chaque poil prenant place dans un petit sac. Au niveau de ces sacs se situent des muscles qui se contractent au moment du frisson. En se contractant, ils dégagent certes de la chaleur comme nous l’avons vu mais ils se gonflent et forment alors la petite bosse que l’on peut observer sur la peau. Chaque muscle est directement rattaché à un sac où est arrimé un poil : lors de la contraction, le poil se redresse à la perpendiculaire de la peau.
Ainsi, avec une petite bosse sur la peau et un poil au garde à vous, vous obtenez la recette de la chair de poule !
Rappelons que nos ancêtres poilus contrôlaient leur température en augmentant l’épaisseur de la couche d’air enfermée sous les poils, à la manière des oiseaux ou d’autres mammifères à fourrure.
Le saviez-vous ?
Le muscle qui est associé au sac où le poil prend place est appelé le muscle horripilateur du poil. Le terme horripilateur trouve son origine dans le mot latin horror qui signifie “frisson” d’effroi ou de crainte peut-on lire dans le dictionnaire. Horripiler, qui vient lui de horripilare toujours de la même famille de mots, signifie “avoir le poil hérissé” !