Que se passe-t-il quand on fait des ricochets ?

Questions de sciences
L'homme
Généralités

Nous avons tous fait des ricochets au bord d'un lac ou d'un cours d'eau peu agité, et nous l'avons remarqué, les meilleurs ricochets sont obtenus avec des cailloux bien plats. Mais comment le caillou peut-il rebondir à la surface de l'eau ?

Lorsque vous lancez le caillou, il arrive au contact de l'eau qui se comporte, elle, comme une surface élastique. Si l'on décompose le mouvement du caillou, on peut remarquer qu'il se déplace vers l'avant mais aussi vers le bas, puisqu'il tombe sur l'eau. C'est cette partie verticale du mouvement du caillou qui vient comprimer la surface de l'eau. L'eau, d'abord comprimée par le caillou, se dilate ensuite et redonne au caillou une quantité de mouvement verticale mais dans le sens opposé. Imaginez que la surface de l'eau est une nappe élastique : celle-ci repousse le caillou en sens inverse et le caillou remonte.

Mais dans son mouvement, le caillou est freiné lors de son contact avec l'eau. En effet, il s'est trouvé légèrement immergé dans l'eau à cet instant là. Le caillou rebondit donc en ayant moins de vitesse qu'à son arrivée. Une fois qu'il a rebondi, la pesanteur va de nouveau se faire sentir. Et hop ! Le caillou retombe une nouvelle fois sur l'eau !


Le saviez-vous ?
Des chercheurs français ont mis en évidence que c'est la vitesse du lancer et la rotation du galet sur lui-même qui garantissent un bon ricochet. Plus la vitesse et la rotation sont élevées, plus le ricochet rebondira. Il faut également que le galet soit incliné d'un angle de 20 degrés vers l'arrière. Vous pourrez, avec ces données, essayer de battre le record du monde du ricochet : 38 rebonds !