Qui a dit qu'un mètre mesurait un mètre ?

Questions de sciences
L'homme
Les mesures

Il n'y a pas que les scientifiques qui ont besoin de mesurer les choses de façon fiable. Dans la vie de tous les jours, il est indispensable d'utiliser une unité de mesure commune. Imaginez si les cages de football n'avaient pas toutes les mêmes dimensions ! Ou si les couturières n'utilisaient pas toutes le même mètre !

En France, c'est après la Révolution de 1789 que le système métrique a été établi. Il s'agissait alors de donner des valeurs étalons, servant de références, pour les unités de longueur ou de poids. Ainsi, en 1971, l'étalon de mesure est fixé à la valeur d'un dix-millionième du quart du méridien terrestre. Le méridien est un cercle imaginaire passant par les deux pôles de la Terre. Le nom donné à cet étalon : le mètre ! L'origine grecque du mot est metron et signifie mesure.

Mais, pour plus de précision, l'unité de longueur du mètre a été redéfinie comme étant la distance, à 0° C sous une pression atmosphérique normale, entre les deux traits gravés dans une barre de platine et iridium. Cette barre de métal est conservée dans le pavillon de Breteuil, au Bureau international des poids et mesures à Sèvres en France.

En 1983, le Comité international des poids et des mesures a redéfini la valeur étalon du mètre. Le mètre devient égal à la longueur du trajet parcouru par la lumière dans le vide pendant une durée de 1/299 792 458ème de seconde. C'est précis !

Le saviez-vous ?

Le Bureau international des poids et mesures, dans la région parisienne, a été créé en 1875 par plusieurs pays. Sa mission initiale était de conserver, dans des salles souterraines, les étalons de référence des longueurs et des poids mais aussi de vérifier ces unités de mesure. Aujourd'hui, il est aussi chargé d'autres mesures qui concernent les unités de temps, de volume, de masse, de température...