La fourmi qui fait de la couture

Je suis la fourmi tisserande, une fourmi qui coud des feuilles pour faire son nid ! Je suis un insecte « social » : je vis dans une colonie, avec une reine qui pond les œufs et des milliers d’ouvrières qui travaillent. Je mange des insectes et j’habite les arbres de la forêt tropicale en Afrique.
Ho hisse !
On tire sur deux feuilles pour les rapprocher. Ce n’est pas facile ! Il faut faire la chaîne : on se tient par la taille avec nos mandibules, les crochets près de notre bouche.
Bébé, tube de colle.
Nos larves produisent des fils de soie collante, grâce à une glande placée sous leurs lèvres. Avec l’aide des larves, nous pouvons coudre deux feuilles, bord contre bord.
Je mords !
Un herbivore, l’okapi, s’approche un peu trop de notre arbre. Mais des ouvrières montent la garde. Elles lui sautent dessus pour le mordre. Il s’enfuit. Nous sommes petites, mais féroces !
La ville des fourmis.
On peut être jusqu’à 500 000 dans une seule colonie! Alors nous construisons plein de petits nids dans plusieurs arbres.
Texte : Annie Forté. Dessins : William Augel.

Ajouter un commentaire