Le bébé coccinelle dévore les pucerons

Je suis la coccinelle à sept points, la meilleure amie des jardiniers ! Car je me nourris de petits insectes, qui abîment les cultures. Je vis en Europe de l’Ouest et en Amérique du Nord. Je suis un coléoptère : un insecte avec des « élytres ». Ce sont des bouts de carapace, qui protègent mes ailes.
Un festin de pucerons.

À peine sortie de l’oeuf, je m’attaque à une colonie de pucerons. J’en mange plus de 300, pendant les 18 jours où je suis une larve. Une fois adulte, j’en mange jusqu’à 100 par jour !

Jaune et toxique.

Des fourmis m’attaquent ! Un liquide jaune et toxique, la coccidine, coule par mes pattes. Elles ne s’approchent plus. Mon autre moyen de défense ? Je me mets sur le dos et je fais la morte.

Une collection de coccinelles.

À la fin de l’automne, je me regroupe avec plein d’autres coccinelles. On forme un gros tas de points noirs ! Puis je dors tout l’hiver, caché sous une écorce ou dans une maison.

Mes points noirs.

On raconte que le nombre de nos points noirs donne notre âge. Faux ! Une coccinelle ne vit qu’un an. Ce nombre dépend de notre espèce.

Texte : Annie Forté. Dessins : William Augel.

Ajouter un commentaire