Le colibri d'Hélène, un oiseau tout mini

Je suis le colibri d'Hélène, le plus petit oiseau du monde ! Je mesure 6 cm et je pèse 2 grammes, le poids de deux trombones ! J'ai le nom d'une femme qui vivait au XIXe siècle. Je suis si petit qu'on me confond avec les bourdons. À Cuba, l'île où je vis en Amérique, on m'appelle « petit zunzun ». À cause du bruit de mes ailes.
Une paille pour le sirop !

J'ai vu une fleur. Je plonge mon long bec à l'intérieur. Il a la forme de la fleur. Miam ! Je ramasse tout son nectar, et même les insectes qui sont dedans !

Des petits ronds dans l'air

Pendant que je me nourris, je vole en faisant du sur place. C'est très difficile ! Ma technique secrète ? Je ne bats pas des ailes de haut en bas. Je fais des petits ronds en forme de 8.

T'as rien vu !

Comme mes ailes sont toutes petites, je dois les faire battre très vite : 80 fois en une seconde ! C'est si rapide que tu ne le vois pas. Quand je suis avec une femelle, je vais deux fois plus vite !

Marche arrière !

Je suis si agile que je peux voler vers l'arrière, et même la tête à l'envers.

Texte : Annie Forté. Dessins : William Augel.

Ajouter un commentaire

Vous autorisez l'Espace des sciences à conserver les données transmises avec votre commentaire. Vos données personnelles