C’est l’année de la pomme de terre !

©Nicolas Guillas

L’Organisation des Nations unies met la pomme de terre à l’honneur en lui consacrant une année internationale. Elle nous rappelle que cette culture vivrière pourrait contribuer à nourrir les générations futures sans altérer les ressources. Elle met ainsi un coup de projecteur sur les recherches menées en ce sens.

C’est l’occasion, une fois de plus, de constater que les chercheurs bretons se penchent sur des problématiques internationales et s’imposent dans leurs disciplines. En particulier, ils améliorent les plants pour les rendre plus résistants aux attaques extérieures (vers, maladies...) et créent de nouvelles variétés de pommes de terre.

Le dossier de ce mois s’intéresse à leurs enjeux et aux approches et techniques mises en œuvre dans les laboratoires et les serres. Il permet de se rendre compte de toutes les recherches qui se cachent au cœur de ce tubercule. On ne dégustera plus les pommes de terre de la même façon !

Michel Cabaret
Directeur de l’Espace des sciences