Le virtuel se concrétise

© Nicolas GUILLAS

Ce n’est pas un hasard si deux grands centres de recherche bretons coorganisent des symposiums lors des rencontres internationales de la réalité virtuelle de Laval ce mois-ci. C’est qu’ils sont incontournables ! Et ils ne sont pas les seuls. Une dizaine de laboratoires et d’entreprises bretons se sont imposés sur la scène nationale en matière de réalité virtuelle.

Ils se sont démarqués par leurs compétences scientifiques, leurs approches conceptuelles et leur appartenance au pôle de compétitivité Images et Réseaux.

Miser sur les humains virtuels pour former les hommes, pour adapter leurs conditions de travail, pour tester à leur place... Les applications, nombreuses et concrètes, semblent riches de promesses.

Le virtuel c’est encore bien autre chose que ces personnages, d’autres défis techniques, d’autres applications, fonctionnelles ou ludiques. Tous ces “serious games” (jeux sérieux), à l’image des géoportails interactifs, trouvent déjà leur place dans notre quotidien.  

Michel Cabaret
Directeur de l’Espace des sciences