Les chercheurs derrière la caméra

© Céline Duguey

Ultrarapides, associées à des microscopes très puissants, ou de surveillance, les chercheurs utilisent diverses caméras et même parfois de simples caméscopes. Le choix des équipements dépend bien sûr du casting : suivant qu’ils filment des phénomènes ou des éléments non visibles à l’œil nu car trop rapides, comme ces bulles qui éclatent, ou trop petits, comme des cellules ou des molécules...

Fourmis, poissons..., quand les sujets sont assez gros, d’autres problématiques se posent : il ne faut pas déranger, comment décomposer finement une posture ? Enfin, quand le sujet des chercheurs en sciences humaines est les hommes dans leur environnement : le chercheur est/doit-il être le réalisateur ? Le film peut-il servir à la diffusion des recherches vers le grand public ? Et devenir du vrai cinéma ?

Nathalie Blanc
Rédactrice en chef