À chacun ses capteurs

© C. Duguey / Espace des sciences

Tout ça pour allumer le chauffage ?! Le sujet des villes et des bâtiments connectés peut susciter méfiance et moqueries. Allons-nous garder un peu d’esprit de discernement ? Un soupçon d’autonomie, d’intelligence, voire d’intimité ?

Être averti quand l’animal de la maison s’échappe ; Disposer d’une pièce personnalisée et attenante à son appartement le temps précis d’un dîner ou d’un week-end : certains futurs nouveaux services ont de quoi surprendre, ou faire rêver. D’autres fois encore, nous n’en percevons pas encore l’utilité...

Ce qui est sûr, c’est que les progrès en informatique et en télécommunications rendent envisageables des choses qui ne l’étaient pas avant. À chacune et chacun - collectivités et citoyens -, ensuite, de sélectionner les capteurs, d’allumer les écrans qui leur semblent bons pour être connecté(e) et intelligent(e). Ou pas.

Nathalie Blanc
Rédactrice en chef