Les bretons et le climat

Céline Duguey / Espace des sciences

Malgré une actualité bouleversée, l’événement international en préparation depuis des mois, la COP21, ou Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015, se tient à Paris jusqu’au 11 décembre. Il n’est pas un média qui n’en ait pas parlé. Dans Sciences Ouest, nous vous proposons une synthèse des scénarios envisagés à l’échelle de la région, et de suivre les travaux menés, depuis des labos bretons, par des géologues, océanographes, physiciens... dans le monde entier : des fonds marins de la dorsale océanique aux abords de l’Islande, aux sommets du massif de l’Himalaya, en passant par les tourbillons océaniques de l’Atlantique sud et les sols et sous-sols bretons. Deux chercheurs rencontrés pour ce dossier ont d’ailleurs participé aux débats parisiens : Corinne Le Quéré et Laurent Longuevergne, ainsi que le géographe Hervé Quénol, dont les travaux sur îlots de chaleur urbains ont déjà été présentés dans nos colonnes (1). Parce qu’il est temps d’entrer en transition !

(1) Lire Climat : l’urgence, même en Bretagne dans Sciences Ouest n° 298-mai 2012.

Nathalie Blanc
Rédactrice en chef

Ajouter un commentaire