L’arsenal des chimistes pour lutter contre le cancer

Françoise Destève

Ce numéro termine l’année 2016 avec un anniversaire : celui de l’Institut des sciences chimiques de Rennes(1). Créé en 2006, l’institut regroupe aujourd’hui plus de 280 personnels permanents répartis en huit équipes à Rennes et Lannion.
Ce n’est pas à vous, lecteurs de Sciences Ouest, qu’on l’apprendra : la chimie est partout, tout autour de nous. Elle est capable du pire... comme du meilleur ! En axant ce dossier sur la santé, un des trois axes(2) en phase avec les attentes sociétales encouragé par la stratégie nationale de recherche,
il est apparu que la lutte contre le cancer était une activité commune à plusieurs équipes de l’institut. Aidés par les biologistes et les médecins, les chimistes fabriquent, parfois à l’atome près, un arsenal varié de molécules (principes actifs et/ou vecteurs de transport jusqu’aux cellules tumorales) qui deviendront, parfois des années plus tard, des médicaments.

Nathalie Blanc
Rédactrice en chef

Ajouter un commentaire