Apprendre le doute et la modération

L’Espace des sciences s’est associé à l’hommage national à l’enseignant Samuel Paty. « La transmission du savoir est notre arme absolue pour lutter contre l’obscurantisme », a souligné Frédérique Vidal, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, le 21 octobre à la Sorbonne.
Contre les dogmatismes, les acteurs de la culture scientifique renforcent les liens entre les chercheurs et le grand public. Ils se tournent vers l’université, cette institution qui éclaire « l’ensemble de la société, de l’école aux médias, par une connaissance scientifiquement établie, discutée et critiquée collégialement », ce lieu « où s’apprennent le doute et la modération. »
Depuis 35 ans, les échanges sont riches entre l’Espace des sciences et la communauté scientifique. Pour renforcer la diffusion de la culture scientifique sur le territoire breton auprès des étudiants, un partenariat vient d’être signé avec l’Université de Rennes 1. Il permet aux 30 000 étudiants et 3 500 personnels d’accéder à la version en ligne de Sciences Ouest.
C’est une première, destinée aux acteurs de la recherche et de l’éducation.
Bonne lecture.

MICHEL CABARET
Directeur de l’Espace des sciences

Ajouter un commentaire