Les Mardis de l'Espace des sciences au coeur de l'océan

Dans nos Mardis de l’Espace des sciences qui accueillent en moyenne plus de 300 personnes chaque semaine, il est parfois plus difficile de déplacer le public sur des questions ayant trait à la mer. Est-ce parce-qu’elle est si proche de nous partout en Bretagne ? Est-ce parce-que nous pensons tout connaître à son sujet ?

Christian SARDET Tara Océans CNRS Photothèque

L'OCEAN, L'HOMME ET LE PLANCTON

Pierre Mollo, « un gars de la côte »

Après avoir raconté son itinéraire peu banal, le biologiste Pierre Mollo nous donne à voir, lors d'une conférence en 2017, l'importance du plancton dans l’océan, source de vie et d'équilibre. Le regard passionné qu'il pose sur cette « faune » microscopique est celui d'un scientifique de terrain, d'un homme sensible et soucieux de défendre la vie sous-marine en nous en montrant son époustouflante beauté.

A (re)découvrir dans la collection des Mardis de l’Espace des sciences
L'océan, l'homme et le plancton, Mardi de l’Espace des sciences du 28 mars 2017

VOYAGE INSOLITE AU COEUR DES OCEANS

Bruno David, explorateur des océans

Président du Muséum national d’Histoire naturelle depuis 2015, Bruno David est un ardent défenseur de la biodiversité, sur terre comme dans les océans. Ce biologiste passionné des fonds marins a participé à de nombreuses missions océanographiques. Lors de sa première venue aux Mardis de l’Espace des sciences en 2018, il nous faisait découvrir la richesse de la vie sous-marine : ses mystères, son indispensable utilité et la nécessité majeure de la préserver.

A (re)découvrir dans la collection des Mardis de l’Espace des sciences
Voyage insolite au coeur des océans, Mardi de l’Espace des sciences du 2 octobre 2018

POUR UNE REVOLUTION DANS LA MER

Didier Gascuel, « l'océan est malade »

Didier Gascuel dédie ses recherches au monde des pêches, des marins-pêcheurs et des poissons. Sa conférence de 2019 se veut un véritable cri d’alarme sur l’urgence à préserver ce réservoir de la biodiversité qu'est la mer. Il évoque les questions de la surexploitation, les limites de la biosphère, mais aussi les questions de lutte contre les lobbies et l’importance de l'engagement citoyen « pour une révolution dans la mer ».

A (re)découvrir dans la collection des Mardis de l’Espace des sciences
Pour une révolution dans la mer, Mardi de l’Espace des sciences du 15 octobre 2019

Ajouter un commentaire