Un accélérateur de particules construit à Nantes

Le Centre hospitalier universitaire de Nantes accueille à Saint-Herblain un accélérateur de particules unique. Baptisé Arronax, il permet d’accélérer plus de particules en même temps et plus vite que la majorité des cyclotrons déjà utilisés dans le domaine médical. Ces particularités permettront aux scientifiques, nationaux et internationaux, de rechercher de nouveaux éléments radioactifs, créés à partir de particules accélérées, qui pourront notamment être utilisés dans l’imagerie médicale. Des équipes du cancéropôle grand Ouest travaillent déjà sur des projets liés à cet équipement. Installé dans sa coque de protection en béton ce mois-ci, le cyclotron Arronax doit être opérationnel à la fin de l’année. 

251
février 2008
Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ