Une cellule d’experts

256
juillet 2008
À Douarnenez, les compétiteurs du Grand Prix Petit Navire 2007 ont pris plaisir à naviguer avec Jean Floch, dauphin familier de la rade. C’est cette relation entre l’homme et la mer, vivante, que l’association De Navigatio promeut.
© AFP-Marcel Mochet

L’association De Navigatio fédère des professionnels de l’éconavigation autour de son programme ÉcoNav.

Une conférence-débat sur l’éconavigation animée par Catherine Chabaud le 17 juillet, c’est un événement inaugural des fêtes maritimes de Douarnenez (29). Mais c’est aussi un rendez-vous de l’agenda De Navigatio.

L’association promeut une relation durable entre l’homme et la mer. Portée par deux passionnés, Hervé La Prairie et Julian Stone, elle fédère aujourd’hui de grands noms de la défense de l’environnement, la fondation Nicolas Hulot, Catherine Chabaud, des institutions (Ademe(1), Agence des aires marines protégées...), mais aussi des chercheurs.

Elle souhaite contribuer à un développement plus écologique des ports et de la navigation (plaisance, pêche, marine marchande et services). Ainsi, au travers de son programme ÉcoNav, elle organise des colloques, forums et salons, à l’image des “Rendez-vous de l’éconavigation” à Douarnenez en 2007. Elle met également en place un site Internet, dont la vocation serait de devenir un centre de ressources, et réfléchit à l’élaboration d’un cahier des charges de l’éconavigation. 

La relation avec le vivant

Surtout, en touchant des professionnels du secteur (équipementiers, chercheurs...), l’association a constitué un véritable réseau. Tant et si bien qu’aujourd’hui elle pourrait devenir une « cellule de réflexion et d’experts de l’éconavigation », comme le commente Ingrid Peuziat. La géographe de l’UBS(2) fait partie du comité scientifique de l’association.

« Au-delà du réseau et des actions que nous menons, c’est une véritable philosophie que nous défendons, souligne Julian Stone. Nous considérons trop la mer comme un garde-manger ou une poubelle. Nous avons perdu la relation avec le vivant. L’éconavigation est une démarche de fond visant à retrouver une relation plus respectueuse du milieu marin. »

Tabs

Michèle LE GOFF

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER