Le mathématicien localise l’avion allié

Un mathématicien de l’UBO et un bureau d’études environnementales brestois localisent un avion de guerre gisant sous l’eau, sous quatre mètres de sédiment.

Le Mustang a été abattu en 1944. Il a plongé en baie de Seine avec un pilote néozélandais à son bord. Astérie, un bureau d’études environnementales brestois, a été sollicité pour localiser l’avion. Les spécialistes ont effectué des mesures magnétiques dans la zone du sinistre et transmis leurs relevés à un mathématicien de l’Université de Bretagne occidentale.

« J’ai mis au point un calculateur qui permet d’affiner ces résultats », commente Bruno Wirtz. Il obtient à partir de deux taches sur une carte, représentant les pôles magnétiques d’un objet, en l’occurrence l’avion, une localisation précise, une profondeur et un équivalent de masse magnétique.

Reste maintenant à effectuer un repérage précis et à envisager le renflouement de l’avion. Conforté par ces résultats, Bruno Wirtz pense lui aux nombreuses autres applications (localisation d’épaves, d’engins explosifs...) qu’offre son calculateur pour lequel il a déposé un brevet.

257
septembre 2008
Renseignements

Bruno Wirtz
Tél. 06 26 77 80 68
bruno.wirtz@univ-brest.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ