Radar : Brest va bientôt capter

Des données satellite radar tomberont bientôt à Brest, pour alimenter la société CLS et des chercheurs bretons.

La Bretagne va bientôt accueillir la station de réception des données satellite radar haute définition la plus à l’ouest du continent européen. Elle sera implantée sur le Technopôle de Brest Iroise, à quelques centaines de mètres des locaux de la société CLS, qui a développé des usages de ces données. Le Conseil régional participe dans le cadre du contrat de plan État-Région (3,5 millions d’euros en comptant la maintenance), au développement des activités de la station, qui devrait être opérationnelle en juin 2009. Elle se compose d’une antenne d’environ 5-6 mètres de diamètre pour la réception, associée à un centre de traitement des données. Son intérêt est grand. 

260
décembre 2008

Un soutien à la recherche

D’abord pour des raisons financières. Actuellement, les antennes les plus proches se situent en Norvège et en Italie. Il faut donc acheter les données, ce qui n’est pas toujours simple administrativement. Et surtout, elles n’arrivent pas en temps réel, ou alors cela coûte très cher. « La création de cette station en Bretagne est un moyen indirect de soutenir la recherche, précise René Garello, professeur au département image et traitement de l’information(1) à Télécom Bretagne, et qui suit le projet. Le fait d’avoir nos propres images va nous permettre de valider nos méthodes d’acquisition des données sur un plus grand nombre de clichés. Et aussi de retravailler, si besoin, le traitement des données à la base, ce qui n’est pas possible quand on achète des images prétraitées. » Un premier pas vers l’indépendance.

Tabs

Nathalie BLANC

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER