La chimie rennaise innove

L’Inpi a remis ses trophées de l’innovation en Bretagne. Parmi les lauréats, un laboratoire de chimie de Rennes, pour un marquage anticontrefaçon.

«Nous ne sommes pas nombreux, mais nous savons valoriser notre recherche. » C’est pour cela que l’équipe “matériaux inorganiques” de l’Insa de Rennes(1) s’est vue remettre le trophée régional de l’Institut national de propriété industrielle (Inpi), dans la catégorie laboratoire, le 28 novembre dernier. À l’honneur, les deux derniers brevets d’Olnica, l’entreprise directement issue du laboratoire, qui a développé une technique de marquage chimique anticontrefaçon, pour les matériaux (voir Sciences Ouest n°252). « Sur ce projet, nous avons maîtrisé le processus industriel de A à Z. » Pourtant le dépôt de brevet n’est pas simple pour un laboratoire. Il faut garder le secret autour des innovations pendant quelques années. Donc moins publier, or c’est le mode d’évaluation des chercheurs. « Nous sommes quatre enseignants-chercheurs, quatre techniciens et le même nombre de doctorants, précise Olivier Guillou, responsable de l’équipe. Mais sur les cinq dernières années, nous avons déposé cinq brevets. Ce trophée est une véritable reconnaissance. »

L’Inpi a également récompensé deux entreprises : Saltel industrie, qui innove dans le domaine des équipements pour l’extraction d’hydrocarbures, et Albador Dorleans, spécialisée dans les structures gonflables et toiles tendues pour la communication évènementielle.

261
janvier 2009
ADN

Tabs

Renseignements

Olivier Guillou
Tél. 02 23 23 84 38
olivier.guillou@univ-rennes.fr
Inpi Bretagne
Tél. 02 99 38 16 68
bretagne@inpi.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ