À la pêche aux champignons

261
janvier 2009
© DR
Ce champignon marin provient des grands fonds. Il a été isolé près des sources hydrothermales océaniques.

De nouveaux organismes aux fonctionnements originaux ont été découverts dans les fonds marins, grâce aux métagénomes.

 

Fin connaisseur des champignons, Philippe Vandenkoornhuyse, chercheur dans le département Ecobio du Caren, a fait l’hypothèse qu’il devait non seulement exister des champignons en milieu marin, mais qu’ils seraient aussi bien plus anciens que les champignons terrestres. « Au début cela paraît farfelu. »

En thèse dans ce laboratoire, Thomas Le Calvez a analysé des échantillons prélevés près des sources hydrothermales océaniques. Dans le métagénome des communautés hydrothermales, il a effectivement trouvé des gènes de champignon ! Et ces champignons forment des branches évolutives très anciennes.

« Nous avons ensuite cherché à comprendre comment ils vivaient dans la communauté et nous avons trouvé des fonctionnements très originaux. Par exemple, ces champignons ne dégradent pas la matière organique pour se développer, mais il semble qu’ils utilisent le méthane produit par les bactéries voisines. » Des recherches fondamentales utiles pour comprendre l’évolution des espèces mais aussi peut-être pour la médecine, car ces champignons produisent des antibiotiques. Plusieurs souches rapportées des sources hydrothermales ont pu être isolées et cultivées dans le laboratoire de biodiversité et d’écologie microbienne du professeur Georges Barbier, à Brest.

 

Tabs

Christelle Garreau

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER