Aladin, un génie informatique

Un réseau rassemble la puissance de milliers de processeurs à tavers le monde. Les chercheurs de l’Inria en sont !

262
février 2009

C’est déjà un outil sans équivalent dans le monde et il poursuit son évolution ! Grid5000, un réseau informatique qui permet d’allier la puissance de milliers de processeurs, devient Aladin-Grid5000 et se professionnalise.
« Grid5000 est un prototype conçu pour aider les chercheurs en informatique à faire des expérimentations, sur les systèmes distribués par exemple, pour relier des ordinateurs éloignés géographiquement, explique Thierry Priol, directeur de recherche au centre Inria de Rennes qui participe au projet depuis ses débuts en 2005. Avec le nouveau programme Aladin, des ingénieurs vont se joindre aux chercheurs pour développer des logiciels, améliorer la maintenance et faciliter l’usage de cet outil exceptionnel. »
Il ira ainsi rejoindre les ressources informatiques “standards” de l’Inria, et restera accessible aux centres de recherches français et, bientôt, européens. « Il possède un avantage sans précédent : il est reconfigurable, précise Thierry Priol. Chaque chercheur peut l’adapter à son expérience, pour vérifier la fiabilité d’un algorithme de cryptage, par exemple. » Une idée de génie pour les informaticiens.

Renseignements

Thierry Priol
Tél. 02 99 84 72 10
thierry.priol@inria.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ