Bientôt une TazCard dans votre sac à main !

262
février 2009
© TazTag

Créée en août 2008, l’entreprise TazTag mise sur la sécurisation d’une carte communicante. Pour le paiement et bien d’autres applications à définir.

Combien de cartes avez-vous dans votre portefeuille ? Certainement plus d’une dizaine si vous comptez les cartes de fidélité.

Le produit développé par la société TazTag, basée à Bruz (35), va bientôt changer la donne.

La “TazCard” est un peu plus épaisse qu’une carte de crédit classique et fonctionne sur la base de la technologie NFC (Near Field Communication), c’est-à-dire sans contact avec le lecteur, à une distance maximum de dix centimètres. « La technologie elle-même n’a rien de nouveau, explique Éric Fouchard, directeur et créateur de TazTag. À Rennes, la carte de transport Korrigo fonctionne selon ce principe et c’est aussi le cas de plus de soixante millions de cartes de crédit ou de contrôle d’accès aux États-Unis. » C’est très pratique, mais cela pose un certain nombre d’interrogations sur la sécurité et la confidentialité des données personnelles. « Les cartes NFC sont détectées et alimentées par n’importe quel portail, à moins de les ranger dans un portefeuille blindé ou dans du papier aluminium ! La dernière alerte concerne une carte de transport belge, qui peut donner le nom du porteur et ses trois derniers trajets au bricoleur averti à proximité... »

Protégée par deux premiers brevets, l’innovation de TazTag réside dans la sécurisation des données et des communications. L’usage est aussi sécurisé en quelques gestes très simples : son activation avec un bouton, l’authentification biométrique avec l’empreinte de l’index du porteur, puis la sélection du service désiré. « Le principe de la TazCard est basé sur un acte volontaire. Elle ne fonctionne que si elle est activée, que si le porteur a décidé de se faire identifier. » Le paiement est la première fonction qui vient à l’esprit, mais un tas d’autres services sont envisageables, sur des sites industriels, aéroports, gares... grâce à une autre technologie associée (le ZigbeeTM), qui permet de maintenir la communication avec une borne à une trentaine de mètres.

Le produit est encore au stade de démonstrateur, mais TazTag compte enregistrer ses premières commandes en mars sur le Cebit, un salon international professionnel à Hanovre (Allemagne). Les cartes, fabriquées par un industriel breton, seront livrées avant l’été, promet Éric Fouchard. Lequel prédit également le déferlement de la technologie NFC en France d’ici l’année prochaine.

Renseignements

TazTag, Éric Fouchard
Tél. 02 99 57 90 60
ef@taztag.com

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ