L’antivol qui détecte les vibrations

Il capte les mouvements suspects, prévient et localise. L’objet créé à Vannes est bien plus qu’un antivol.

264
avril 2009

La simple chaîne qui accroche votre moto à un poteau ne dissuade pas les voleurs ? Essayez le Vibee, un nouvel antivol hypersensible. Mis au point par la société morbihannaise One Network, il renferme un capteur électrique qui détecte les vibrations lorsque l’objet placé sous sa protection est déplacé anormalement. Il est surtout capable de donner l’alerte au propriétaire par SMS, via le réseau de téléphonie GSM, et géolocalisable pour faciliter la récupération de l’objet.

« Le propriétaire peut également régler l’amplitude ou la durée des vibrations qui déclenchent l’alerte, précise Franck Le Borgne, directeur commercial chez One Network, pour ne pas être inquiété lors d’un simple choc, un piéton qui heurte la moto sur le trottoir, par exemple. »

Autonome trois mois, le dispositif s’adapte à tout objet susceptible d’être déplacé (voiture, container, matériel de chantier...). Il est commercialisé depuis le début du mois de mars.

Renseignements

Franck Le Borgne
Tél. 02 97 40 27 48
franck@onenetwork.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ