Un programme européen redonne sa valeur aux déchets de la pêche

264
avril 2009
© Rémi JOUAN

Souvent transformés en huiles et farines pour l’alimentation animale, les coproduits de la pêche et les algues représentent une source de molécules précieuses pour l’alimentation, la nutrition, la cosmétique ou la thérapeutique. Lancé le 2 mars dernier pour une période de trois ans, le projet européen Biotecmar doit permettre le développement d’une filière pour la production de substances à valeur ajoutée à partir de ressources marines atlantiques. Piloté par l’Université de Bretagne occidentale, il rassemble douze partenaires issus de quatre pays. 

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ