Elles annoncent la couleur

265
mai 2009
Rouges, orange ou vertes, les Leds colorées informent le pompier sur la dangerosité de la situation.
© DR

Du rouge au vert, les Leds peuvent transmettre de l’information. La société Tecknisolar les utilise dans une veste intelligente créée pour les pompiers.

Vert, tout va bien, orange attention danger, au rouge déguerpissez !
Les Leds intégrées dans la veste de pompier mise au point par l’entreprise malouine Tecknisolar et bientôt commercialisées par Balsan pourraient bien leur sauver la vie.
« Les couleurs traduisent une information relevée par des capteurs intégrés dans la veste, explique Pascal Barguirdjian, directeur imaginatif de Tecknisolar et ancien pompier de Paris, qui s’était promis un jour d’inventer quelque chose d’utile pour ses anciens collègues. Température trop élevée, détection de gaz, saturation du masque, d’un simple coup d’œil sur la manche de sa veste, le pompier obtient une information sur le milieu qui l’entoure. »
Le vêtement peut également émettre un signal. « Si l’un des hommes reste immobilisé trop longtemps, une alarme se met en marche, ainsi qu’une ceinture de diodes clignotantes, pour avertir ses collègues qu’il y a un problème. »

35 ans d’autonomie

La veste, actuellement en test sur les marins-pompiers de Brest, a demandé un an et demi de travail. Grâce à la petite taille, à l’autonomie et la durée de vie imbattables des Leds, jusqu’à 35 ans, l’entreprise a pu « les encapsuler dans une résine résistante aux chocs et surtout à la chaleur, jusqu’à sept cents degrés, créée spécifiquement. » Un emprisonnement inconcevable avec des ampoules traditionnelles, même miniatures, qu’il aurait fallu remplacer régulièrement. Tout comme était inconcevable avant l’alimentation par des petites batteries ou des panneaux solaires, l’autre spécialité de Tecknisolar. « Nous intégrons depuis plusieurs années des Leds dans des panneaux de signalisation routière, des balises en mer ou des candélabres, alimentés par des capteurs solaires, précise Pascal Barguirdjian. Pour obtenir la même puissance lumineuse avec des ampoules à incandescence, il faudrait 10 m2 de panneaux solaires ! », ajoute le chef d’entreprise convaincu, pour avoir vu l’évolution de leur puissance et de leur miniaturisation ces vingt dernières années, que les Leds sont « condamnées à réussir », dans un contexte marqué par le Grenelle de l’environnement et les préoccupations liées au changement climatique. Un avenir tout en couleur à l’horizon.

Tabs

Céline DUGUEY

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ