géologie, L’institut sort de Terre

265
mai 2009
Les falaises de grès roses du cap Fréhel, peintes par Yvonne Jean-Haffen, faisaient partie du décor de l’Institut de géologie.
© Musée de géologie

Des murs aux meubles qui devaient abriter les collections, l’Institut de géologie a été conçu par L’architecte Yves Milon.

Le décès brutal de son directeur Fernand Kerforne, en 1927, place la destinée du laboratoire de géologie et de minéralogie entre les mains de son préparateur Yves Milon. Chargé de cours jusqu’en 1930, le futur maire de Rennes (1945-1953) occupe la chaire de géologie pendant trente-huit années et, dès 1932, il présente au recteur Georges Davy le projet d’un vaste Institut des sciences naturelles, rapidement transformé en projet d’Institut de géologie. Yves Milon mène la réalisation tambour battant. Grâce à l’appui de Jacques Cavalier, directeur de l’enseignement supérieur, les crédits nécessaires sont rapidement accordés. 

Le premier coup de pioche
 
Les plans sont réalisés par l’architecte de la ville Yves Lemoine et le premier coup de pioche est donné le 27 juin 1935. L’aménagement intérieur, le jardin et la décoration extérieure du bâtiment répondent à des demandes du professeur. « Yves Milon avait une idée très précise de ce qu’il voulait voir dans son institut, commente Jos Pennec. Il a même conçu les meubles qui devaient accueillir les collections de minéralogie et de géologie. »
Le 28 octobre 1937, l’Institut de géologie s’installe au 2, rue du Thabor (actuelle présidence de l’Université de Rennes1), dans un bâtiment fonctionnel, bien équipé et parfaitement adapté à ses multiples usages. 
Couvrant une superficie de 612 m2, il comporte de vastes sous-sols et s’élève sur deux étages ; un monte-charge relie les différents étages et un jardin, dessiné par Winter, le sépare de la faculté de droit. Une belle réalisation architecturale de l’entre-deux-guerres.
© Nathalie Blanc
 
La géologie en peinture
 
En 1941, l’existence de crédits spéciaux attribués à la décoration des bâtiments neufs est l’occasion pour Yves Milon de solliciter quelques amis artistes. Il confie ainsi à Mathurin Méheut et à Yvonne Jean-Haffen la réalisation de vingt-cinq toiles décoratives comprenant “des évocations de la vie terrestre et marine, des paysages caractéristiques étudiés au cours des excursions géologiques” ainsi que “les activités de l’Institut de géologie au laboratoire et sur le terrain”. Le 15 mai 1947, Marcel Naegelen, ministre de l’Éducation nationale, inaugure l’institut et le marouflage des toiles est réalisé de mai 1947 à mars 1948.

Tabs

Jos PENNEC / Nathalie BLANC

Ajouter un commentaire

LE DOSSIER