Des traces de marsupial européen

271
décembre 2009
© DR
Les dents de marsupiaux ne mesurent qu’un millimètre ! Elles ont été trouvées après le tamisage de 5 tonnes de sable sur le terrain et un tri manuel en laboratoire.

Quatre dents d’un nouveau marsupial découvertes en Charente-Maritime par des paléontologues rennais.

Le site de prédilection du paléontologue rennais Didier Néraudeau a livré de nouvelles merveilles(1) : des dents de marsupiaux qui constituent les traces les plus anciennes jamais trouvées en Europe. Réalisée dans le cadre de la thèse de Romain Vullo, cette découverte est exceptionnelle à plusieurs titres : déjà parce que les dents ne mesurent qu’un millimètre ; elles ont été retrouvées dans du sable de plage fossile, parmi des milliers de dents de requins, piquants d’oursins, vertèbres de serpents, dents de crocodiles et de dinosaures... Et aussi parce que les marsupiaux ne vivaient probablement pas sur la plage mais à quelques centaines de mètres de là. Leurs cadavres ont été charriés par une rivière.

« Les dents sont incomplètes mais très peu érodées et pas cassées. C’est ce qui nous fait dire qu’elles n’ont pas été beaucoup transportées », précise Didier Néraudeau. Enfin, cette couche géologique correspond à une époque, -100 millions d’années, à laquelle le niveau de la mer était élevé. « L’Europe ressemblait à un archipel. La probabilité de trouver des traces de mammifères terrestres de cette époque était donc très faible. » Cela n’a pas découragé les chercheurs qui, sur le site, ont tamisé cinq tonnes de sable à la main. 500kg ont finalement été rapportés au laboratoire pour être triés à l’œil nu !

Au final, ce sont quatre dents de marsupial et une dent d’un mammifère encore non identifié qui ont été retrouvées. Depuis, l’endroit le plus intéressant de la carrière a été rebouché. « C’est frustrant, car on n’en saura peut-être jamais plus sur cet animal... » Heureusement, Didier Néraudeau possède encore dans ses tiroirs des trésors prélevés dans cette zone. Le prochain pourrait bien être un poil conservé dans l’ambre...

Tabs

Renseignements

Romain Vullo
romain.vullo@gmail.com

Didier Néraudeau, Tél. 02 23 23 65 96
didier.neraudeau@univ-rennes1.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ