La lutte biologique guérit les vignes

273
février 2010
© Phovoir

Comment lutter contre les champignons qui envahissent les vignes, sans avoir recours aux produits chimiques désormais interdits ?

Voilà un problème bientôt résolu pour les viticulteurs, car la société Agrauxine, basée à Quimper, vient d’obtenir l’homologation d’Esquiv WP, une alternative naturelle pour lutter contre l’eutypiose, principal pathogène des ceps (lire Sciences Ouest n°254).

Ce produit utilise le principe de la lutte biologique entre Trichoderma, un microorganisme naturel, et le champignon, pour limiter le développement de ce dernier. Agrauxine commercialise ainsi la première solution naturelle contre l’eutypiose homologuée par l’Afssa(1) et le ministère de l’Agriculture.

Tabs

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ