Le génome du puceron est décrypté

274
mars 2010
© DR

L’intégralité de la séquence du génome du puceron du pois est désormais connue.

Elle contient environ 34000 gènes, soit deux fois plus que celui d’autres espèces d’insectes dont les génomes ont été séquencés. Une particularité qui s’explique notamment par le fait que le puceron est capable de développer des adaptations très particulières à son environnement.

Il résiste à l’hiver grâce à des œufs pondus en automne par reproduction sexuée, avant de basculer, au printemps, sur un mode de reproduction clonale très rapide(1).

Fruits d’un travail de longue haleine mené depuis 2006 par un consortium international, coordonné par une équipe du centre Inra de Rennes, ces résultats devraient surtout ouvrir des perspectives de lutte contre ce qu’il est avant tout : un ravageur.

Tabs

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ