PSA expérimente le travail collaboratif à distance

Alors qu’un ingénieur de l’équipementier Mann et Hummel déplace le filtre de quelques centimètres, un concepteur de PSA Vélizy vient fixer une autre pièce.

Les recherches sur le futur moteur de PSA se passent normalement. À ceci près que 300 km séparent les deux entreprises. Une distance réduite à néant grâce au logiciel de travail collaboratif virtuel Ice3, mis au point par l’entreprise lavalloise Clarté.

274
mars 2010

Fruit d’un projet débuté en 2007 (lire Sciences Ouest n°260), il permet à des personnes de deux sites distants de travailler ensemble. « Tout se passe comme s’ils étaient ensemble autour d’un moteur réel, explique Jean-Louis Dautin, directeur de Clarté, les gens se voient par écran interposé et un avatar, silhouette en 3D, positionne en temps réel la personne à l’œuvre sur le moteur, pour que tous puissent avoir son point de vue. » Grâce à des bibliothèques d’outils, le logiciel se personnalise en fonction du domaine : ergonomie, design, industrie. PSA, convaincu par l’expérience, envisage d’étendre cette application à d’autres fournisseurs et éventuellement à ses différents sites de conceptions.

Renseignements

Jean-Louis Dautin
Tél. 02 43 59 46 20
dautin@esiea-ouest.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ