Soyons sérieux, jouons !

Pour former des salariés ou faire passer un message commercial, les serious games arrivent sur nos écrans.

Jouer sérieusement ? L’invitation peut laisser sceptique, pourtant les spécialistes de ce nouveau créneau que sont les serious games (jeux sérieux) ont su convaincre leur public, lors de la matinale organisée par Rennes Atalante le 10 juin dernier.

278
juillet 2010

Le concept : utiliser les ressorts du jeu vidéo (scénarisation, animation, 3D...), pour faire passer des connaissances à l’utilisateur. Un choix fait par plusieurs entreprises pour assurer la formation des salariés, par exemple. « La formation à distance traditionnelle touche à sa fin, assure Christophe Lobert du groupe national de formation automobile, car il est difficile de garder les gens devant leur écran. Les serious games actuels sont déjà plus attractifs qu’un Power Point. Mais la véritable innovation viendra de l’immersion 3D. » Cet aspect est encore en développement, dans les laboratoires d’Orange notamment, qui développent plusieurs projets en ce sens. « Les serious games sont aussi un bon moyen de faire passer les valeurs de l’entreprise auprès des clients, ajoute Danielle Pelé, d’Orange Labs, et de présenter nos produits. » Une utilisation publicitaire, dont l’impact n’est pas encore connu. Le spécialiste des télécoms a d’ailleurs mis en ligne un site d’évaluation www.seriousgamesopinions.org rassemblant différents jeux produits par divers organismes, où chaque internaute peut donner son avis. À vous de jouer !

Renseignements

Retrouvez les interventions de la matinale sur le site www.rennes-atalante.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ