Les chercheurs géolocalisent les pompiers

Deuxième étage, couloir de gauche, troisième porte à droite. Le système présenté aux sapeurs-pompiers brestois le 8 juillet dernier permet de repérer la position d’une personne dans un bâtiment avec une précision ultrafine.

Cet outil, mis au point par des chercheurs de l’Ensieta, Télécom Bretagne et l’École navale dans le cadre du projet Locoss, coordonné par le Laboratoire central des Ponts et Chaussées, pourrait pallier les défauts du GPS « qui ne fonctionne pas en intérieur », explique Fabrice Comblet, physicien à l’Ensieta. Un boîtier, renfermant trois types de capteurs : accéléromètre, gyroscope et magnétomètre, porté par le pompier, permet de calculer sa trajectoire et de la replacer dans le plan de l’édifice fourni par la caserne. La position est alors envoyée par Internet au camion. « L’équipe pourrait porter secours à un collègue en danger plus facilement. Ou guider des hommes dans un bâtiment inconnu. » La technologie a séduit les soldats du feu, mais n’est encore qu’au stade de prototype. « Maintenant, nous cherchons des industriels intéressés pour le développement et la commercialisation », précise Fabrice Comblet.

279
septembre 2010
Renseignements

Fabrice Comblet
Tél. 02 98 34 87 20
fabrice.comblet@ensieta.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ