Informatique : pour plus de sécurité

Confidentialité, intégrité, disponibilité, répartition sont les maîtres mots de l’acronyme Cidre, qui définit une équipe de recherche Inria en pleine maturation.

Elle doit bientôt réunir les compétences de quatre chercheurs de l’Irisa de Rennes(1) et huit de Supélec. Les uns travaillent actuellement sur les systèmes distribués (réseaux, systèmes pair à pair, cloud computing), les autres sur la sécurité des systèmes d’information et des réseaux.

280
octobre 2010

Les systèmes distribués connaissent un développement croissant car ils offrent de la puissance de calcul à distance. « Ils représentent aussi un bon moyen d’externaliser le service informatique », explique Ludovic Mé, futur responsable de l’équipe. Les recherches porteront sur trois aspects différents de la sécurité : l’augmentation du niveau de confiance dans le système, le respect de la vie privée et la détection des intrusions. L’intérêt de ce regroupement de compétences est méthodologique : « Nous allons adapter à la sécurité la démarche utilisée dans le domaine du calcul distribué et de la tolérance aux problèmes accidentels », poursuit-il. Ce mariage permettra aussi de relever de nouveaux défis liés à la sécurité des futurs systèmes d’information.

Tabs

Renseignements

Ludovic Mé
Tél. 02 99 84 45 00
ludovic.me@supelec.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ