À l’aube d’une révolution thérapeutique

Des médicaments de thérapie innovante sont fabriqués près de Nantes depuis le mois de novembre.

Certaines personnes souffrant de maladies incurables (maladies génétiques, maladies neurodégénératives de Parkinson, d’Alzheimer, cancers...) trouveront peut-être bientôt le traitement à leurs maux.

282
décembre 2010

C’est toute la volonté de l’Établissement français du sang (EFS) et de ses partenaires(1) qui viennent d’inaugurer, le 15 novembre dernier à Saint-Herblain (44), la plate-forme Atlantic Bio GMP (ABG). Cet établissement public, le premier du genre en Europe, a pour ambition de produire des médicaments de thérapie innovante (MTI) issus de l’ingénierie génique, cellulaire et tissulaire. « Nous avons d’ores et déjà synthétisé les premiers lots de vecteurs viraux destinés au traitement de l’amaurose de Leber, une pathologie responsable de la cécité d’une centaine d’enfants chaque année en France, annonce Frédéric Dehaut, directeur et pharmacien responsable d’ABG. Ayant rendu la vue à des chiens en réparant le gène responsable de l’arrêt de la synthèse d’une protéine impliquée dans le processus de vision, ces virus modifiés feront l’objet d’essais cliniques au CHU de Nantes en 2011. »

Tabs

Renseignements

Frédéric Dehaut
Tél. 02 40 12 34 74
frederic.dehaut@efs.sante.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ