Vélo et cycliste, un couple clé

Grâce à une entreprise bretonne, l’association du vélo et de son propriétaire devient la clé du parking.

Le cycliste et son vélo, un couple indissociable ? C’est l’idée adoptée par la jeune entreprise Senseyou, pour sécuriser les parkings à vélos. « Nous associons le vélo à son propriétaire grâce à un système de puces RFID, explique Mathieu Bécus, directeur de l’entreprise. L’une sertie sur le vélo, l’autre dans un badge que le propriétaire prend sur lui. Lorsqu’il va déposer son vélo, un capteur à la porte reconnaît l’association du vélo et de son propriétaire. »

283
janvier 2011

À eux deux, ils forment le sésame indispensable pour ouvrir. Et si l’on vient non accompagné de sa bicyclette, on ne peut pas entrer, à moins qu’elle soit déjà à l’intérieur. « Pour la récupérer, de la même façon, le propriétaire ne peut sortir qu’avec. S’il a pris celle de son voisin, le capteur reconnaîtra l’erreur et n’ouvrira pas la porte ! »

Baptisée Ubi-Park, cette solution est directement issue des recherches de l’équipe Aces(1), de l’Inria Rennes - Bretagne Atlantique, à laquelle l’entreprise est liée depuis sa naissance, en 2008. Elle a séduit lors du salon des maires, fin novembre, à Paris. « La demande est de plus en plus forte pour ce genre de solution. Notamment avec le développement de l’intermodalité. Pour les personnes qui laissent leur vélo à la gare pour prendre le train, par exemple. » Ce principe d’association d’objets a été décliné pour d’autres usages par l’entreprise. Ubi-Post permet d’associer un colis à son destinataire, mais également de lier tous les objets d’un colis entre eux : impossible alors de recevoir un colis incomplet. Et Ubi-Quitus, déjà en place dans un aéroport européen, permet de contrôler les objets qui entrent et sortent des zones sensibles.

Tabs

Renseignements

Mathieu Bécus
Tél. 02 23 21 59 31
mathieu.becus@senseyou.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ