L’Inria a la tête dans le nuage

Un consortium de dix organisations de six pays européens, lancé et coordonné par Christine Morin, responsable d’une équipe de recherche à l’Inria de Rennes, vient de démarrer un projet de recherche sur le partage de la puissance de calcul.

Baptisé Contrail, le projet vise à développer une infrastructure informatique en “nuage”, permettant à différentes entreprises de partager les capacités de leurs serveurs. Originalité, le logiciel libre issu de Contrail donnera la possibilité aux entreprises de faire passer leurs données d’un nuage à un autre en fonction de leurs besoins. Les expérimentations auront lieu sur la plate-forme Grid 5000, qui rassemble la puissance de plus de 7000 processeurs répartis sur 11 sites en France.

284
février 2011
Renseignements

Christine Morin
Tél. 02 99 84 72 90
christine.morin@inria.fr

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ