Du solaire pour dessaler l'eau de mer

291
octobre 2011
©

L’équipe Thermique de l’IUT de Saint-Malo, en partenariat avec l’École polytechnique de Thiès, au Sénégal, et la faculté des sciences de Monastir, en Tunisie, travaille à la mise au point d’un système de dessalement de l’eau de mer fonctionnant à l’énergie solaire.

Pour atteindre leurs objectifs d’autonomie et rendre leur prototype plus économique, les étudiants et leurs professeurs ont opté pour un principe peu gourmand en énergie : la vaporisation de l’eau de mer sous vide, à 70°C au lieu de 100°C, suivi d’une condensation pour récupérer l’eau douce. Actuellement en test, le prototype va être optimisé et donnera ses premiers résultats d’ici un an. Plus performant que les dispositifs déjà existants, ce système pourrait trouver sa place dans des villages isolés ou encore sur des bateaux.

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ