Mobilité : les lignes bougent en Bretagne

À l'occasion de la semaine européenne de la mobilité, du 16 au 22 septembre dernier, l'Ademe a fait un point sur les changements opérés et à venir dans la région. « C'est une véritable question d'avenir », souligne Gille Petijean, directeur régional.

291
octobre 2011

Sur un territoire développé autour de nombreuses villes de taille moyenne, attaché à l'habitat individuel, où les agro-industries sont dispersées et les zones commerciales excentrées, le transport atteint 45% des élussuibs de gaz à effet de serre. Une spécificité bretonne ! L'établissement public multiplie donc les initiatives, à destination des particuliers, pour arriver à un système de transpiort à la demande où covoiturage, transports en commun, vélos s'entremêlent. l'Ademe propose également un accompagnement pour la mise en place de plans de déplacement en entreprise, permettant le covoiturage entre salariés ou de remplacer la voiture par le train pour les déplacements professionnels. « Nous avons également reçu 1.5 million d'euros dans le cadre des investissements d'avenir, notamment pour financer des appels à projets sur la mobilité. » C'est le bon moment pour faire bouger les choses !

Renseignements

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ