De la recherche à la clinique

Le Centre hospitalier privé de Saint-Grégoire met l’accent sur la recherche et le fait savoir.

292
novembre 2011

La recherche hospitalière n’est pas réservée au secteur public. C’est ce que veut montrer le Centre hospitalier privé (CHP) de Saint-Grégoire, situé au nord de Rennes. C’est même devenu un axe fort depuis la création, en 2009, de Vivalto Santé, le groupe qui détient la clinique(1). Un comité scientifique a été constitué pour l’occasion, présidé par le docteur Bligny. « Nous avons un budget - 50000€ en 2010 - qui nous permet de diversifier les thèmes de recherche et de ne pas nous contenter des financements, dirigés, alloués par les industries pharmaceutiques », explique-t-elle. L’établissement dispose d’une cohorte de patients et de plateaux techniques (imagerie, soins intensifs...) suffisants pour mener à bien ces projets. Prise en charge de la douleur (hypnose en anesthésie), cancérologie (40 essais thérapeutiques effectués depuis 2005), nutrition (obésité, gynécologie, cancer), chirurgie de l’épaule font partie des thèmes développés. Enfin, faire de la recherche clinique est attractif pour les médecins, mais aussi pour les patients.

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ