Le rorqual livrera ses informations

292
novembre 2011

Échoué le 2 novembre entre la barre d’Etel et Gâvres (Morbihan), le rorqual commun de 15m a fait l’objet de prélèvements par les scientifiques du Laboratoire d’études des mammifères marins, à Océanopolis. Le Lemm, dirigé par Sami Hassani, coordonne le Réseau échouage Bretagne. Les tissus de ce jeune adulte étaient abîmés, mais le muscle, la peau, l’estomac, un fragment de poumon et une vertèbre ont été prélevés par le doctorant Éric Alfonsi (Lemm - Université de Bretagne Occidentale). Ces échantillons complètent ceux de la centaine de phoques et de cétacés qui s’échouent en Bretagne chaque année, et peuvent servir pour différentes recherches : génétique, régime alimentaire, polluants avalés. Les zones de vie du rorqual peuvent aussi être connues : les atomes de carbone de ses fanons donnent des indications de longitude et de latitude. La cause de la mort n’est pas connue. L’un des risques, pour ces grands cétacés, est la collision avec les navires rapides

Tabs

Ajouter un commentaire

L'ACTUALITÉ